Copanef : des précisions apportées au cadre du certificat CléA

16/01/2018
Copanef : des précisions apportées au cadre du certificat CléA

Le Copanef a adopté, le 9 janvier dernier, le règlement relatif à l’habilitation des opérateurs qui évaluent et forment les personnes souhaitant obtenir le certificat CléA.

Ce règlement vise à garantir la qualité des prestations en matière d’évaluation et de formation effectuées dans le cadre du certificat CléA.

Entré en vigueur le 1er janvier 2018, il précise les critères d’obtention de l’habilitation, les instances chargées de la délivrer, la procédure à suivre pour l’obtenir, les droits et obligations des organismes habilités, les règles d’audit et de suivi ainsi que les hypothèses de suspension ou de retrait de l’habilitation. Les organismes habilités par le Copanef ou par une autre instance chargée du déploiement de la certification ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour se mettre en conformité.

Les derniers travaux du Copanef ont par ailleurs abouti à une définition du rôle des jurys et à un réaménagement du référentiel CléA. Jusqu’à présent, les candidats devaient valider 75 % des critères d’évaluation des sous-domaines de connaissances et de compétences. Cette règle pouvait créer des difficultés quand il y avait un nombre restreint de critères d’évaluation. Désormais, le référentiel prévoit pour certains sous-domaines des taux de validation inférieur, à 75 % avec, dans certains cas, un critère à valider obligatoirement.

Au 22 novembre 2017, le Copanef recensait un peu plus de 47 400 candidats inscrits à la certification.

 

image_numero_vert.jpg

Numéro vert info service illettrisme

ACTUS

Certification CléA : une réussite à la Boîte aux Lettres d'Alençon Le 16 mai dernier, Jean-Paul Choulant, vice-président du COPAREF normand, remettait deux CléA à des stagiaires de la Boîte aux Lettres à Alençon.
Interview d'Hervé Fernandez, directeur de l'ANLCI, au JT de TV5 Monde Le 6 avril 2018, Hervé Fernandez, directeur de l'Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme, était l'invité du journal international de TV5 Monde et a réaffirmé l'importance d'une mobilisation permanente de tous les acteurs (institutions, branches professionnelles, entreprises, etc.) pour parvenir à faire reculer l'illettrisme en France.
Doc en stock : des ressources pour accompagner l’apprentissage du français des migrants La plateforme Doc en stock a pour objectif de proposer un outillage pédagogique (repères et ressources) aux formateurs en charge d'un public de migrants en apprentissage du français.
ANLCI : un guide pratique pour mettre en oeuvre une action de formation Ce guide offre aux porteurs de projets des clés et des repères pour mettre en oeuvre une action visant à renforcer la prise en charge des situations d’illettrisme, en prenant appui sur les parcours de formation en ligne proposés sur la plateforme numérique de l’ANLCI.
Un appel à projets de la Fondation Lire et Comprendre pour prévenir le décrochage scolaire La Fondation Lire et Comprendre souhaite favoriser l’égalité des chances. Elle lance un appel à projets pour prévenir le décrochage scolaire dès la première année du primaire.

Témoignages

Les agences de Mortagne au Perche/L’Aigle, Elbeuf et Dieppe ont été primées.
une réponse de l'Agefos Pme à l'appel à projet IEJ Normandie
Les partenaires du projet décrivent les actions mises en œuvre pour des jeunes NEET.
Des candidats à la certification CléA, des évaluateurs et des formateurs s'expriment
Un film de l'ANEA (association normande des entreprises alimentaires) autour d'une action de formation réalisée par Coallia (Carentan) dans l'entreprise Mont Blanc.

Agir ensemble contre l'illettrisme