Illectronisme : près d'un quart des Français ne maîtrisent pas le numérique

Illectronisme : près d'un quart des Français ne maîtrisent pas le numérique

Le Syndicat de la presse sociale (SPS), partenaire de l’ANLCI et membre de son Comité consultatif, et l’institut CSA présentent les résultats de l’étude qu’ils ont mené sur « l’illectronisme » en France.

Avec cette étude le SPS a voulu alerter sur l’exclusion numérique, qui serait considérée comme une nouvelle solitude.

En effet, la moitié des personnes interrogées ont ressenti une sensation de décalage avec leur entourage ou le sentiment que leurs activités étaient limitées à cause de l’emploi indispensable d’Internet.
L’enquête a notamment montré que 23 % de cette population n’est pas à l’aise avec le numérique, dont 12 % qui ne se sont jamais connectés à Internet. 15 % des personnes interrogées considèrent que les outils numériques sont difficiles ou très difficiles à utiliser. Cette catégorie fait partie sans doute des 19 % des français qui, au cours des 12 derniers mois, ont renoncé à faire une démarche parce qu’il fallait la faire en ligne. Dans un cas sur quatre, il s’agissait d’une démarche administrative. Considérées comme « abandonnistes », plus que la moitié de ces personnes souhaite progresser pour mieux maîtriser le numérique et cherche à se faire accompagner face à leurs difficultés.

L’illectronisme en France

image_numero_vert.jpg

Numéro vert info service illettrisme

ACTUS

Illettrisme : un handicap invisible et tabou La chaîne France 3 s'est rendue dans les locaux de l'association Mots et Merveilles à Aulnoye-Aymeries (Nord), pour rencontrer des Français qui apprennent à lire et à écrire.
Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l'inclusion par l'emploi ont désigné le 28 janvier les 18 lauréats de l’appel à projet sur l’insertion professionnelle des réfugiés, financé par le Pic (Plan d'investissement dans les compétences).
Rapport d'activité 2017-2018 de la Délégation interministérielle à la langue française pour la cohésion sociale Placée auprès du Premier ministre, la délégation apporte son concours à la définition et à la mise en œuvre des politiques favorisant l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et à la maitrise de la langue française.
Réussir la réinsertion des détenus en situation d'illettrisme Présentation d'actions de formation de détenus en situation d’illettrisme portées par l’association Auxilia (membre du comité consultatif de l'ANLCI) et complétées par celles de l’association Justice 2e chance.
Inauguration des espaces "Facile à lire" dans 6 bibliothèques de Caen la mer Les bibliothèques de Caen (Tocqueville, Grâce-de-Dieu, Maladrerie, Folie-Couvrechef), d'Hérouville Saint-Clair et de Colombelles ont mis en place 6 espaces « Facile à Lire » dans le cadre de leur politique envers les publics éloignés de la lecture ou qui ont perdu le goût de lire.

Témoignages

Coup de projecteur sur la mobilisation des acteurs normands lors des Journées nationales d'action contre l'illettrisme (JNAI) en septembre 2018.
Les agences de Mortagne au Perche/L’Aigle, Elbeuf et Dieppe ont été primées.
une réponse de l'Agefos Pme à l'appel à projet IEJ Normandie
Les partenaires du projet décrivent les actions mises en œuvre pour des jeunes NEET.
Des candidats à la certification CléA, des évaluateurs et des formateurs s'expriment

Semaine du 8 septembre - Journées Nationales d'action contre l'Illettrisme