Lutte contre l'illettrisme : une nouvelle certification transversale prépare à la qualification ou à CléA

La CNCP (Commission nationale de la certification professionnelle) vient d’intégrer à l’Inventaire "les compétences clés visant à lutter contre les situations d'illettrisme".

L'intégration à l'Inventaire de Compétences clés visant à lutter contre les situations d'illettrisme pour les salariés de faible qualification prend tout son sens alors que le PIC (Plan d’investissement compétences) doit prendre une nouvelle ampleur en 2019 et que le Copanef vient de présenter un bilan du dispositif CléA.

Le référentiel vise l'acquisition et/ou le renforcement des compétences clés afin de permettre l'adaptation à des environnements professionnels en perpétuel changement. Il a été conçu à partir des compétences clés extraites des métiers d'entrée dans plusieurs secteurs (vente, logistique, accueil, relation client, restauration).

La certification s'adresse donc aux salariés des branches professionnelles en lien avec le certificateur, la Commission paritaire nationale de l'application de l'accord d'Agefos PME. Sont cités en exemple les assistants maternels, les gardiens et employés d’immeuble, les salariés du particulier employeur; les structures d’insertion par l’activité économique.

Les compétences évaluées sont les suivantes :

  • Comprendre, s'exprimer à l’oral dans des situations professionnelles courantes
  • Lire et écrire des documents simples utilisés en situation professionnelle
  • Effectuer des calculs simples appliqués aux situations de travail
  • Se repérer dans l'espace et le temps
  • Utiliser des compétences numériques en situation professionnelle
  • Adopter le comportement et le langage adaptés aux situations professionnelles
  • Prendre en compte les usages de l'autre dans l'exercice de son activité
  • Adopter les gestes et postures adéquats en situation professionnelle
  • Utiliser à bon escient les règles et normes régissant l'activité professionnelle.

Après l’obtention de la certification, le candidat devrait être capable d’effectuer un certain nombre de tâches qui lui permettront de s’intégrer professionnellement malgré un degré plus ou moins important d’illettrisme :

  • Déchiffrer des écrits professionnels simples et d’usage courant dans son activité
  • Rendre compte à l’oral de son activité, communiquer avec un client, sa hiérarchie et ses collègues
  • Faire des calculs de quantités, de durées, etc.
  • Organiser son activité dans l’espace et dans le temps
  • Effectuer des opérations simples au moyen d’outils numériques
  • Adopter les comportements adaptés à son activité professionnelle, les gestes et postures nécessaires
  • Mieux décoder son environnement professionnel interne et externe et respecter les normes et règles en vigueur dans l’entreprise.

Le certificat peut permettre, ultérieurement, à son détenteur, de préparer des CQP de premier niveau dans une profession ou éventuellement de préparer CléA. En cela, il constitue une première étape de reconnaissance de compétences, contribue au maintien dans l’emploi et au développement des compétences des salariés peu qualifiés et facilite leur évolution professionnelle vers des filières qualifiantes, voire certifiantes.

 

image_numero_vert.jpg

Numéro vert info service illettrisme

ACTUS

Appel à projets portant sur la conception de parcours innovants pour l’acquisition de compétences numériques.
Un arrêté du 19 février 2019 prévoit la gestion des certifications Cléa et Cléa numérique par l’Association nationale pour la certification paritaire interprofessionnelle et l’évolution professionnelle créée par les partenaires sociaux en décembre 2018.
Etat des lieux des CRIA réalisé par le cabinet d’études ASDO à la demande de la Délégation interministérielle à la langue française pour la cohésion sociale (DIFLCS).
Illettrisme : un handicap invisible et tabou La chaîne France 3 s'est rendue dans les locaux de l'association Mots et Merveilles à Aulnoye-Aymeries (Nord), pour rencontrer des Français qui apprennent à lire et à écrire.
Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l'inclusion par l'emploi ont désigné le 28 janvier les 18 lauréats de l’appel à projet sur l’insertion professionnelle des réfugiés, financé par le Pic (Plan d'investissement dans les compétences).

Témoignages

Coup de projecteur sur la mobilisation des acteurs normands lors des Journées nationales d'action contre l'illettrisme (JNAI) en septembre 2018.
Les agences de Mortagne au Perche/L’Aigle, Elbeuf et Dieppe ont été primées.
une réponse de l'Agefos Pme à l'appel à projet IEJ Normandie
Les partenaires du projet décrivent les actions mises en œuvre pour des jeunes NEET.
Des candidats à la certification CléA, des évaluateurs et des formateurs s'expriment

Semaine du 8 septembre - Journées Nationales d'action contre l'Illettrisme